Défi pêche, le compteur ne cesse de grimper !!! 8


Pour toujours continuer à apprendre, à comprendre, il ne faut pas se poser de limites ! Antonin nous le prouve encore une fois, son sens de l'eau et ses connaissances lui permettent de prendre de nouvelles espèces où qu'il se trouve. Méditerranée ou Océan Atlantique le compteur ne cesse de grimper et le défi de continuer !!!

  • la daurade coryphène, un poisson aux couleurs magnifiques que tous les pêcheurs rêvent un jour de toucher.
  • la sériole, identifiable à sa bande sombre au dessus de l’œil. Elle peut atteindre 2 mètres et demeure l'un des poissons les plus combatifs.
  • la raie pastenague, elle peut dépasser les 2 mètres. Attention, une espèce à manipuler avec précaution car la raie pastenague possède un dard venimeux à la base de sa queue.
  • le puffer guinéen, Sphoeroides marmoratus. De la famille des poissons coffre il peut se gonfler d'eau lorsqu'il est sous l'eau.
  • le gobie de madère, Mauligobius maderensis. Un des petits gobies que l'on peut s'amuser à pêcher en rockfishing aux îles Canaries.
le gobie de Madère
  • la blennie atlantique,​​  Ophioblennius atlanticus.  Une espèce de blennie que l'on rencontre dans l'Est de l' Océan Atlantique.
blennie atlantique
  • le serran à queue noire, Serranus atricauda. On le rencontre sur la façade Est de l'Océan Atlantique et dans l'Ouest de la Mer Méditerranée.
  • le hogfish à barres, Bodianus scrofa. Un superbe poisson aux couleurs majestueuses de la famille des labridés.
  • la carangue blanche, Pseudocaranx dentex. La carangue est le poisson emblématique pour tous les pêcheurs qui rêvent un jour de pêche exotique. La carangue blanche a comme particularité d'avoir une  bouche protractile.

C'est ​119  espèces de poissons qu'Antonin a réussi à prendre depuis qu'il s'est lancé ce défi, hallucinant !!! Et on lui fait confiance il rajoutera très vite de nouvelle espèces... Antonin nous prouve à chaque sortie de pêche que les connaissances acquises et le savoir faire rendent plus facile la pêche.

Recherches utilisées pour trouver cet article : guide de peche madere
  • Yannis dit :

    Salut Antonin, et félicitations pour ces nouvelles espèces !
    J’aurais aimé savoir si tu as trouvé un moyen sympa de répertorier la liste des espèces pêchées ? Je me suis lancé le défi et j’en suis environ à 50 espèces que j’ai listé dans un excel jusque là. J’essaye de mettre à chaque fois le nom du poisson, la technique utilisée et une photo du fish, mais excel n’est pas très pratique pour les photos. Est-ce que tu aurais un conseil pour tenir une liste propre?

    Bonne continuation !

    Yannis

    • Bonjour Yannis,

      merci et bravo à toi pour tes prises ! Je n’ai pas d’outil spécifique pour tenir à jour mes différentes prises, comme tu as pu le voir je me contente de différencier les espèces d’eau douce et celles prises en mer sur ma liste que je mets régulièrement à jour.

  • Claude BADEL dit :

    Mais dis moi c’est autant en eau douce qu’en mer ?
    Il est vrai que perso je n’ai jamais eu cette idée de comptabiliser les espèces que j’ai prise mais je dois être à environ une vingtaine, lol
    Je vais y réfléchir ça me donnera une motivation de plus.

    • Bonjour Claude,

      oui eau douce et mer, un bon moyen d’adapter la technique aux différentes espèces à cibler.

  • Claude BADEL dit :

    Bravo Antonin

  • Edmond Plent dit :

    merci belles photos