peche du calamar

Pêche du calamar 2


C'est un plaisir de vous voir sur le blog Objectif Pêche. N'oubliez pas de télécharger notre guide gratuit sur la pêche en méditerranée saison par saison.

La pêche du calamar est particulièrement conseillée quand les températures baissent. L’hiver ces céphalopodes se rapprochent des côtes et il y a différentes techniques pour les pêcher.

 

calamar en bichi bachi

 

 

Pêche du calamar : Quand et où

 

lorsqu’on débute difficile de savoir où trouver les calamars ? Tout d’abord du bord inutile de les chercher en pleine journée, les calamars viennent à la côte en fin de journée, environ une heure avant le coucher du soleil pour retourner dans de plus grandes profondeurs une fois le jour revenu, les meilleurs moments restent le lever et coucher de soleil. Les spots à privilégier sont les entrées de port, digues ou autres anses rocheuses. La présence de poisson fourrage et de lumières qui d’ailleurs attirent ces petits poissons sont des spots à cibler de préférence. Les calamars sont présents dans des fonds de 1 à 10 m et ont tendance à rentrer à l’intérieur des ports une fois la nuit tombée.

 

quand pecher le calamar

 

 

 

La pêche du calamar au poisson mort

 

une des techniques consiste à proposer aux calamars un poisson mort, bogue, sardine ou mulet que l’on fixe soit sur une aiguille soit dans une cage munie de paniers. Pour bénéficier d’appât frais une petite pêche au pain vous permettra rapidement de faire quelques poissons qui attireront par leur fraîcheur les calamars. Pour le matériel nécessaire mieux vaut disposer d’une grande canne pour faciliter le lancer, un moulinet assez gros de 3000 à 4 000 permettra un bon équilibre de l’ensemble. Deux options, bouchon lumineux ou buldo, vous permettront de visualiser les touches caractérisées par un déplacement du flotteur  et de choisir la  bonne profondeur de l’appât. Cette technique  facile à mettre en oeuvre ramène généralement de beaux sujets.

 

turlutte-aiguilleflotteur-lumineuxturlutte-cage

 

 

La pêche du calamar à l’aide de turluttes

 

les turluttes sont des leurres imitant crevettes ou petits poissons munis de paniers spécialement conçus pour la pêche des céphalopodes. Pour faire simple nous distinguerons deux types de turluttes, les turluttes dites classiques à ramener en linéaire et celles conçues pour le bichi bachi, technique qui consiste en une animation du leurre.

 

  • la pêche en linéaire

 

turlutte lineaire

 

les turluttes classiques peuvent être montées soit en direct soit en drop shot lorsqu’elles ne sont pas plombées et  si vous pêchez dans des zones plutôt encombrées, une fois que la turlutte a touché le fond il faut ramener votre leurre en linéaire avec une vitesse de récupération très lente. Dès que vous sentez la moindre résistance ferrez amplement, le frein de votre moulinet devra être un peu desserré afin de ne pas arracher les tentacules. Pensez à peigner les différentes couches d’eau afin de localiser le banc et n’hésitez pas à changer de couleurs jusqu’à trouver le bon coloris. Un starlite peut être ajouté en amont de la turlutte à une vingtaine de centimètre pour attirer les calamars.

 

 

  • la technique du bichi bachi

 

turlutte bichi bachi

 

 

pour ceux qui préfèrent une pêche active utilisez la technique du bichi bachi qui consiste à animer votre turlutte. Une fois la profondeur désirée atteinte donnez un coup de poignet puis un coup de bras, le tout en moulinant, pour que votre turlutte jerk de gauche à droite. Faire une pause plus ou moins longue et recommencez, le calamar va se saisir de la turlutte lors de la pause le plus souvent et le ferrage sera automatique au moment où vous reprendrez l’animation. Pour mieux comprendre il vous suffit de regarder notre vidéo sur la technique du bichi bachi.

Il est également possible de monter deux turluttes grâce aux oppaï de toutes petites turluttes flottantes à monter en tandem afin de présenter deux tailles différentes et deux couleurs, un bon moyen d’augmenter les chances de captures. Pour ceux qui aiment pêcher en finesse il existe des micro-turluttes pour pratiquer en light eging.

Il existe sur le marché des cannes spéciales bichi bachi munies d’un grand nombre d’anneaux et très sensibles. Un moulinet taille 1 000 à 2 500 garni de tresse fera l’affaire. Pêcher en tresse vous permettra d’augmenter vos distances de lancer et de mieux ressentir les touches, un bas de ligne en fluoro carbone d’environ 2 mètres entre 25 et 30/100 terminé par une agrafe afin de changer rapidement vos turluttes pour trouver la plus efficace.

Quelques accessoires sont indispensables quelque soit la technique choisie, une lampe frontale vous permettra de vous déplacer sans encombres et vous permettra de faire vos montages au bord de l’eau, une épuisette de grande taille de préférence et avec des mailles en caoutchouc vous permettra de hisser les plus beaux sujets sans qu’ils se décrochent.

 

peche du calamar

 

Vous voilà prêts à passer vos longues soirées d’hiver au bord de l’eau à la recherche des calamars, une pêche ludique et très prenante. Même si les calamars sont des mets délicieux pensez à relâcher les plus petits et à protéger la ressource pour que nous puissions pêcher encore longtemps ces fabuleux céphalopodes.

 

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous les poser dans les commentaires.

 

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article : peche du calamar, jour peche calamar, gros calamar heure depeche, moulinet pour le calamar, methode peche calamar, epuisette speciale calamar, débuter la peche du calamar, comment pecher le calamar du bord, calamar pêche bord, turlutte pour débutant

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Pêche du calamar