Congre - Peche

La pêche du congre, matériel, montage et action de pêche 2


La pêche du congre peut se pratiquer toute l'année. De par sa taille et la puissance qu'il dégage le congre est un poisson à pêcher au moins une fois dans sa vie de pêcheur. Avoir un joli congre au bout de la ligne offre de très belles sensations !


Le congre un poisson qui a du mordant

De par sa forme serpentiforme le congre est un poisson atypique , présent sur toutes les côtes françaises, il peut dépasser les 2 mètres et peser plusieurs dizaines de kilos. Sa puissance et ses combats intenses font de ce poisson un véritable poisson de sport. Son museau proéminent et ses yeux plus gros le distinct de l'anguille.

La pêche du congre du bord

Le congre fréquente la plupart des biotopes, digues, côtes rocheuses, fonds sableux vaseux. C'est un poisson qui a juste besoin d'une cachette pour se reposer le jour et dès que le jour décline il se met en chasse . Un congre peut établir son antre sous les pierres, sous une dalle, il peut prendre possession de toutes les anfractuosités qui le maintiennent à l'abri de la lumière du jour. Prédateur nocturne, le congre profitera de l'obscurité de la nuit pour se déplacer à la recherche de nourriture.

pêche du congre


Le matériel pour la pêche du congre

Pour pêcher correctement le congre il faut prévoir un matériel résistant et fiable. L'ensemble du matériel utilisé (hameçon, bas de ligne, corps de ligne, canne et moulinet) ne devra comporter aucune faiblesse sous peine de voir le poisson vous casser la ligne. Il vous faudra opter pour une canne puissante entre 30 et 90gr et un moulinet de taille 3000 ou 4000  garni de tresse épaisse pour supporter l'action du combat.


Les montages pour la pêche du congre

Oubliez les bons vieux montages en acier, un bas de ligne en fluorocarbone assez court de 40 à 60 cm en 50/100 sur un corps de ligne en 60/100 sera suffisant pour sortir de beaux poissons, préférez un montage avec un plomb coulissant pour que le poisson puisse engamer sans la moindre résistance . Optez pour un hameçon simple, l'hameçon devra être de taille conséquente minimum 1/0  pour éviter de piquer les petits congres et ainsi augmenter vos chances de piquer les gros poissonsUn hameçon sans ardillon sera presque indispensable pour éviter de prendre des risques au moment de décrocher le congre qui est un poisson très difficile à saisir et très glissant. Vous devrez aussi prendre soin de ne pas laisser vos doigts à proximité de sa gueule car sa mâchoire est très puissante et garnie de petites dents très coupantes.

Les meilleurs appâts pour la pêche du congre

Contrairement à ce que beaucoup de pêcheurs pensent les congres ne mangent pas tout et surtout pas n'importe quoi. Oubliez les appâts qui ont traîné plusieurs jours dans votre frigo ou plusieurs heures sur une digue ! Le congre est  un fin gourmet et il apprécie la qualité. Vos appâts doivent être de la plus grande fraîcheur possible pour maximiser les chances de prises. Tous les céphalopodes (calamar, seiche, poulpe) sont de très bons appâts pour pêcher le congre. Les poissons gras morts (sardine, maquereau) donnent également de très bons résultats surtout lorsqu'ils sont pêchés depuis peu.

pêcher le congre

Comment combattre avec un congre

Le congre ne vous laissera aucune deuxième chance, sachez-le ! Il va falloir gagner dès le premier coup sinon la partie sera perdu d’avance, c’est ce qui fait aussi le charme de cette pêche, une véritable partie d’échec. Le mieux et le plus amusant est de pêcher canne en main, vous ressentirez alors les deux ou trois secousses répétées qui caractérisent la touche délicate du congre. Si vous n’avez pas la patience de pêcher canne en main surtout saisissez très discrètement votre canne posée lorsque vous suspectez une touche. Le congre est un poisson malin et il s’y reprend à plusieurs fois pour engamer l’appât. Vous pouvez aussi attendre que la ligne parte doucement pour ferrer mais ne lui laisser pas le temps de rejoindre sa cache car vous ne l'en délogerez pas ! Les premières secondes du combat devront être à votre avantage pour éloigner le congre le plus possible du fond, il vous faudra tirer très fort pendant quelques secondes et c’est pour cela que le matériel devra être bien adapté !

Vous voulez mesurer à un véritable poisson de sport ? Il y a forcément du congre près de chez vous, lancez-vous et faites nous part de vos résultats. Sensations assurées !

Recherches utilisées pour trouver cet article : pêche à l anguille pique en doigt
  • Novelli dit :

    En voilà un très beau sujet encore ….
    En effet j’ai eu l’occasion de me confronter avec des spécimens de toutes tailles et je confirme que ce rôdeur est un fin gourmet qui peut donner pas mal de fil à retordre… Sa puissance est surprenante et son enroulement sur la ligne donne souvent des impressions puissantes ,,, il aille aussi frotter les rochers pour limer les lignes et il est terrible d’avoir à subir une morsure car il tourne sur lui même et broie les chaires et arrive à broyer les os ….Une présence obligatoire dans la soupe de poisson car il apporte un goût particulier par contre la partie réellement consommable est toute petite en rapport de sa longueur , il est bourré de petites arrêtes piquantes dans couper derrière la tête niveau ouïes et avent l’anus , seul le court tronçons intermédiaire offre des possibilités de savourer sa chair et le reste sera brouiller et filtrer pour une bonne soupe … il dégage un liquide visqueux et glissant très odorant et pour le stocker les anciens utilisés des sacs en toiles de jutes … pour lui éviter de souffrir et l’achever inutile de bâtonner sa tête, car son cerveau se trouve au niveau de son anus , donc un bon coup sec à ce niveau l’immobilisera rapidement et évitera bien des soucis et des salissures sur le pont …. j’ai toujours relâché les petits sujets et rechercher des pièces de minimum 3 à 5 kilos pour exploiter aux maximum ses qualités nourris diètes et gustatives …. Sa peau n’offre aucun Interet visqueuse et élastique sans intérêt ….
    Bon à bientôt pour de nouvelles aventures