Mieux comprendre la pêche en mer en hiver pour réussir 3


Pour réussir sa pêche en mer en hiver il faut tout d'abord bien choisir les espèces à cibler. L’ hiver n’est pas la saison de prédilection pour la plupart des pêcheurs en mer mais elle peut réserver de très bonnes surprises si l’on sait quoi et où chercher.  La température extérieure et celle de l’eau baissent et il est important de savoir que l’air est souvent plus froid que l’eau à ce moment de l'année. Cette différence de température ralentit le rythme de vie des poissons mais plus particulièrement des poissons fourrages encore plus sensibles à ces variations.

la pêche en mer en hiver

La pêche en mer en hiver

Les poissons pélagiques possèdent la particularité de devoir rester en mouvement permanent pour faire circuler leur sang de façon constante pour pouvoir réguler leur température corporelle ainsi que le taux d’oxygène nécessaire à leur survie. Ce mouvement permanent implique donc un besoin en apport nutritif pour rester efficace et en pleine forme. Ces poissons pélagiques vont donc profiter des mois hivernaux pour se nourrir des proies endormies par le froid. Les chasses de pélagiques en hiver sont parfois indécelable depuis la terre puisque les poissons fourrages n’ont que peu d’énergie à dépenser pour s’échapper et réussir à survivre. La frénésie alimentaire se déroule donc souvent 1 à 2 mètres sous la surface sans que l’on s’en aperçoive. Beaucoup de pêcheurs pensent à tord qu’il n’y a pas d’activité alimentaire et ils pensent qu'il est inutile de passer du temps  à chercher les poissons. C’est pourtant à cette période que la pêche des pélagiques du bord prend tout son sens et il n’est pas rare de réussir de très belles pêches en peu de temps quand les conditions sont réunies. L’ hiver est souvent synonyme de vent sur les côtes méditerranéennes et le bruit occasionné par les vagues et le vent brassant la surface de l’eau offre l' opportunité aux prédateurs de pouvoir se rapprocher des proies sans être entendus ou ressentis par les poissons fourrages. Équipez-vous de bons jigs, d’ une longue canne et cherchez un endroit où la profondeur atteint minimum 10 mètres à distance de lancer. Il ne vous restera qu’à attendre le passage des pélagiques cherchant leur nourriture quotidienne. Préparez-vous à avoir de grosses surprises, il est souvent possible de croiser la route de très très gros poissons tels que des thons, des pélamides ou bien des sérioles.

pêche hiver pelamide

D'autres espèces à pêcher l'hiver

Si la pêche des pélagiques vous paraît  trop complexe d’un point de vue matériel, il existe d'autres moyens pour prendre du plaisir à aller à la pêche en mer en hiver. Les céphalopodes sont une très bonne alternative hivernale et la technique de pêche en eging est facile à mettre en place. Les calamars notamment se rapprochent des côtes quand les eaux sont froides pour venir déposer leurs œufs au sein  des anfractuosités rocheuses, entre 0 et 40 mètres de profondeur. Ils se déplacent en bancs plus ou moins gros et profitent de cette saison de reproduction pour se nourrir de tout ce qu’ils peuvent trouver sur les côtes. Poissons fourrages, crabes ou encore crevettes, des proies dont le métabolisme est également ralentit durant l’hiver et dont vont profiter pleinement les prédateurs. Les calamars se déplacent principalement lorsque la luminosité est faible et effectuent des allers-retours entre les profondeurs et la côte. Ils passent leurs journées sur des profondeurs allant de 20 à 60 mètres et se déplacent au coucher du soleil pour profiter de la pénombre et de leur vue nocturne pour saisir des proies endormies et sans défense. Ils vont rester en activité tout au long de la nuit en se déplaçant en permanence à la recherche de nourriture avant de repartir vers les profondeurs au petit matin et ce, durant toute la période hivernale. Malgré leur intelligence, les céphalopodes sont assez faciles à leurrer et offrent aux débutants une façon simple et ludique de débuter la pêche aux leurres du bord en hiver. Les besoins en matériel sont faibles, une canne relativement souple et quelques turluttes suffiront à faire votre bonheur.

pêche en mer en hiver

L’ hiver, comme vous avez pu le constater, n'est pas une saison durant laquelle il faut rester à la maison lorsqu'on aime la pêche, c'est une saison très riche en sensations puisque les poissons sont très combatifs et que les céphalopodes y sont en grand nombre. N’hésitez pas à essayer de cibler ces espèces et n’oubliez pas de bien vous couvrir lorsque les températures baissent car il fait toujours plus froid au bord de l’eau !

FORMATION PÊCHE AUX LEURRES DURS EN MER

Avec la formation "Maîtriser la pêche aux leurres durs en mer", vous allez enfin prendre le contrôle de vos leurres et optimisez chaque type de leurre pour cibler les poissons recherchés. Nous allons vous donner les connaissances qui vous permettront de ne plus douter et d'améliorer vos sorties pêche aux leurres en mer rapidement.

  • Patrick dit :

    Bonsoir à tous
    Merci pour vos articles toujours forts intéressants et bien documentés
    Vous m’avez demandé de vous transmettre des photos et bien je vous confie mon loup numéro 1 de 55 cm et 1 kg 750 sur la balance peché avec un Z Claw de Zénith transparent 10 cm 20 grammes complètement coffré au début Octobre 2019 entre 2 épis sur la plage de l’hippodrome à Cagnes sur mer avec une Mitchell Épicerie de 3 mètres équipé de mon Mitchell Mag Pro 4000 et la tresse 10/100 Morethane A 16 hrs 18 très exactement
    Mais comment fait on pour mettre une photo ????
    A bientôt
    Patrick