peche chasses

Pélamide-bonite… pêcher des sensations ! 4


C'est un plaisir de vous voir sur le blog Objectif Pêche. N'oubliez pas de télécharger notre guide gratuit sur la pêche en méditerranée saison par saison.

Pélamide, bonite, la saison forte en émotions arrive, vous voulez vous mesurer à des poissons d’exception, alors allez traquer les pélagiques aux leurres ! La fin de l’été et l’automne sont favorables à l’arrivée en masse du poisson fourrage près des côtes, l’occasion inespérée de se confronter à de véritables poissons de sport.

Les bons moments pour pêcher les pélagiques

Les meilleurs moments pour trouver des chasses de pélagiques sont le matin tôt et le soir avant la tombée du jour. Que vous soyez en bateau, kayak ou même du bord vos yeux seront soumis à rude épreuve ! D’abord il vous faut observer l’eau, le ciel et les oiseaux, repérez des mouettes qui plongent, une risée en surface signe de poissons fourrages et qui dit proies dit prédateurs… Si vous avez la chance d’assister à une chasse à quelques mètres de vous vos yeux vont s’écarquiller et vous allez vous régaler à voir les pélamides, bonites ou autres sévereaux s’attaquer à cette boule de poissons devenus fous, un spectacle intense qui vous ferait presque oublier de lancer votre leurre !

 

indicateur de chasse de pelagiques

 

 

 Pélamide – bonite, quel matériel ?

Attendez vous à vivre des combats intenses, des rush impressionnants, le matériel devra être à la hauteur ! Pour pêcher ces véritables torpilles mieux vaut avoir confiance en son matériel : une canne aux composants de qualité avec une réserve de puissance, un moulinet robuste et fluide, oubliez les premiers prix, une tresse et un bas de ligne qui ont fait leurs preuves et un leurre aux hameçons solides et piquants sont nécessaires pour s’attaquer aux pélagiques.

Je vous conseille dans la mesure du possible d’avoir à portée de mains deux ensembles prêts à pêcher, un ultra-light qui vous permettra de lancer des petits leurres de quelques centimètres et un ensemble pouvant lancer jusqu’à une vingtaine de grammes au cas où la chasse soit éloignée. Il va falloir vous adapter à la taille du poisson fourrage et aux distances de lancer pour pêcher au mieux, les micro-casting-jig sont les leurres de référence pour pêcher les chasses, ils permettent de lancer proprement et imitent la nage d’un poisson en fuite,  il est aussi possible de pêcher avec un popper ou un stickbait.

 

pélamide-bonite

 

 

 

Contrôler ses émotions

Un conseil qui peut sembler futile mais qui vous permettra d’augmenter les chances de prises sur une chasse, essayez de vous contrôler et de rester concentré. Bien sur votre matériel devra être prêt, vous n’aurez bien souvent pas le temps de changer de leurres, ayez confiance en votre choix et surtout appliquez vous sur le lancer ! Ne lancez pas au milieu de la chasse mais si vous pouvez derrière celle-ci afin que votre leurre traverse toute la chasse et se fonde aux poissons pourchassés.

 

peche des pelamides

 

Dès le premier poisson touché vous aurez une montée d’adrénaline et le combat délivré par ces poissons est véritablement intense, pêcher dans les chasses procurent des sensations extrêmes !  Malheureusement cette ressource n’est pas inépuisable donc pensez aussi à relâcher les poissons pour pouvoir déjà rêver à la prochaine saison.

Ouvrez les yeux et affûtez vos hameçons les rushs ne vont plus tarder…

N’hésitez pas à partager cet article pour permettre à un maximum de lecteur de connaître la pêche des pélamides, une pêche forte en émotions !

Recherches utilisées pour trouver cet article : période de pêche à la bonite, periode peche pelamide, periode pour pecher la pelamide, saison peche pelamide

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Pélamide-bonite… pêcher des sensations !

  • hafid

    Bonsoir,

    J’ai toujours rêvé de pêcher les pélagiques malheureusement l’année dernière je suis allé très peu et j’ai rien pêché du tout malgré de nombreux lancés. Pour cette année je vais y aller plus souvent d’ailleurs c’est la saison elles sont là les pélamides. Les jigs sont nettoyés et attendent pour attaquer.

    J’ai jamais entendu que l’on pouvait pêcher avec le popper, mais apparemment ça doit marcher. A tester

    Merci pour l’article

  • nonnino

    Je la pêche sans rien, une canne, un bon moulinet, tresse de #3, puis direct un bas de ligne en fluoro 0.35, et un triple de 1/0, que je laisse filer au gré des courants.