la pêche une passion

Transmettre la passion de la pêche 1/3 1


Tout passionné rêve de transmettre sa passion à ses enfants, neveux ou nièces, ou à d’autres personnes de son entourage. Dans un monde où la technologie prend de plus en plus de place, la pratique de la pêche peut être jugée ringarde ou has been par les nouvelles générations. Pourtant vous le savez les sensations de la pêche ne sont pas virtuelles et bien réelles, le fait de pratiquer en pleine nature et d’être en contact avec le monde animal sont des atouts que peu d’enfants réprouveront si ils y sont emmenés dans les meilleurs conditions. A travers ces articles je vais vous faire partager mon expérience qui je l’espère vous permettra de transmettre cette passion si enrichissante.

 

Enfant, mettez vous à sa hauteur

la pêche et les enfants

Initier un enfant, un adolescent ou un adulte ne requiert pas les mêmes objectifs. Surement le plus simple et le plus enrichissant c’est d’amener un enfant à la pêche, réceptif à toutes nouvelles découvertes un enfant ne demande qu’à apprendre.

Rassurez-vous vous n’avez pas à être un excellent pêcheur ni à avoir à votre palmarès des poissons trophés pour intéresser votre enfant à la pêche. Dès qu’il peut marcher et même dans la poussette amenez le avec vous pêcher, bien sur sans prendre de risques inutiles, dans des endroits sûrs tel que lacs ou étangs aux berges dégagées, ports ou digues accessibles, même si les conditions météos ne sont pas favorables à la prise de poissons vous devrez l’emmener que lors de journées agréables, sans pluie ni vent, avec des températures adéquates, pensez qu’un enfant qui a froid ou est mouillé perdra très vite sa patience à voir le bouchon plonger. Et si par chance vous pouvez sortir en bateau choisissez un plan d’eau ou une mer calme, le mal de mer est bien souvent le renoncement annoncé à de futurs sorties.

Les conditions sont bonnes, vous voilà prêt à sortir, il est important que vous pensiez en terme de pêcheur découvrant la pratique plutôt qu’en pêcheur fier de montrer sa plus grosse prise à tout le monde. Pour donner le virus de la pêche à un enfant c’est simple il faut lui faire prendre du poisson et rapidement, passez une demi-journée à espérer faire un gros poisson sans une touche démotivera très rapidement votre enfant, non il faut qu’au bout d’une heure de pêche, grand maximum, l’enfant ait sorti son premier poisson, je vous l’ai dit la taille n’a aucune importance, bien au contraire, avec des yeux d’enfants les poissons sont tous gros et par définition la première prise est toujours la plus grosse !

Vous pêchez essentiellement en eau douce, amenez votre fiston pêcher gardons ou ablettes en ayant si besoin repérer et amorcer le spot afin d’optimiser la présence du poisson, vous pratiquez en mer, du bord allez pêcher les gobies dans les ports, en bateau consacrez vous aux poissons dit de soupe, abondants et colorés. Très vite vous allez concrétiser votre objectif, lui faire prendre un poisson et son étonnement à prendre si facilement un poisson n’aura d’égal que son sourire et votre plaisir.

Une fois le premier poisson pris laissez le le toucher, le palper quitte à le mettre dans un sceau pour qu’il continue à le voir,enfant à la pêche faites lui remarquer les détails anatomiques si il est en âge de s’y intéresser et surtout félicitez le comme si il avait pris devant vous son premier brochet métré ! Fini le temps où l’enfant et le papa ou grand père, avait la satisfaction de ramener du poisson pour la table familiale, les enfants aujourd’hui ont beaucoup de mal à apprécier un poisson non rectangulaire alors ne le forcez surtout pas à manger un poisson plein d’arêtes et même parfois qui a le gout de vase !

Donnez lui la chance d’apprécier et de mettre en valeur sa ou ses prises en lui apprenant à relâcher le poisson, ainsi il pourra de nouveau le prendre dans ses mains pour le remettre dans son élément, à vous de lui faire comprendre l’importance du geste et sa signification. Pour garder un souvenir de ses premières prises pensez à amener avec vous votre appareil photo et à le prendre avec ses différentes prises il sera fier et vous aussi et une fois rentrés à la maison vous pourrez partager à nouveau ces moments devenus inoubliables.

Transmettre la passion de la pêche à un enfant c’est possible alors emmenez-le !

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur Facebook pour en faire profiter vos amis, et prochainement on s’intéressera aux adolescents à la pêche… 

  • […] notre premier article nous avons vu comment transmettre notre passion à un enfant, peut être l’âge le plus facile pour faire passer ses conseils mais qu’en est-il pour […]